25 août 2005

J'ARRIVE

Ouf! Enfin! Après plus d'un mois passé en Irlande, nous prenons enfin l'avion demain pour rejoindre la France et nous régaler (voir nous gaver) de mille fruits d'été dont nous n'avons pas vu la couleur ici!!

C'est frustrant!!
Je rêve de fruits alors que je n'en suis habituellement pas friande!!

Je les vois !

fruits

                      Vous aussi maintenant!!

Si tout va bien, notre heure d'atterrissage nous laissera le temps d'aller faire notre marché pour faire une orgie le soir meme de notre arrivée!

Ici, en Irlande, impossible de manger des fruits corrects autres que des pommes ou des fraises (mais alors pour les fraises, il faut avoir le coeur bien accroché parce qu'elles sont hors de prix!!)
Dans la série j'ai testé pour vous, les melons encore verts mais qui pourrissent avant de mûrir, les poires bien dures, les pêches (pourtant origine France) encore plus dures... Un film d'horreur!!

Et ce qui me dégoutte, c'est que les produits importés que l'on trouve viennent de super hyper loin quand ils pourraient être approvisionnés en Europe!!

Les fraises sont originaires des États Unis (attention, don't touch les produites en Irlande ou ta déception va être grande!! Certifié Vécu!!),

les haricots du Kenya

Je me souviens des cours ou on nous parlait des problèmes lies a la surproduction de l'agriculture française et je me dis que tout s'explique...
J'imagine les containers, les bateaux puis les camions qui polluent notre petite planète pour nous livrer du bout du monde les produits qui pourraient venir de la porte a coté...
Et je pense égoïstement au plaisir que j'aurais a déguster de bonnes cerises d'Ardeche, de bonnes Gariguettes, de bons vieux produits bien de chez nous, quoi!

Posté par fedouce à 13:44 - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur J'ARRIVE

    pertinent !

    et très instructif ! merci pour cet article étonnant quant aux habitudes de consommation et d'approvisionnement des Irlandais !

    Posté par mercotte, 01 septembre 2005 à 05:54 | | Répondre
Nouveau commentaire